AEIUO (2017)

Gagnante de 2017 Fanny Huard AEIUO (2017) : animation vidéo, 5:24

AEIUO vise à remettre en cause la relation entre le son et l’image en posant la question : est-il possible d’évoquer visuellement un son sans utiliser de bande sonore ?

En graphisme, le son est souvent l’élément du processus créatif qui vient en dernier, une fois que les animations ont été créées dans le silence complet. AEIUO est issu du processus inverse, soit celui de créer des images à partir des sons. L’objectif est que le spectateur entende des sons par le biais d’une série d’images muettes au format GIF animé. Inspiré du graphisme des bandes dessinées, AEIUO évoque la manière dont les outils numériques nous permettent d’animer notre vie quotidienne, par exemple, au moyen des bulles de la messagerie instantanée.

Le point de départ du projet est le sonnet « Voyelles » d’Arthur Rimbaud : « A noir, E blanc, I rouge, U vert, O bleu, voyelles, Je dirai quelque jour vos naissances latentes. ». Le sonnet constitue un exemple particulier de synesthésie, phénomène neurochirurgical de confusion des sensations. Comme le souligne Claude Lévi-Strauss dans Regarder, écouter, lire (1993), le sonnet de Rimbaud présente une fusion des sons et des couleurs. Inspiré de Rimbaud et de Lévi-Strauss, AEIUO fait appel à cette forme de synesthésie par la lecture, l’onomatopée, le mouvement, l’anticipation et les symboles acoustiques comme la bombe atomique, une image plus que jamais porteuse de sens vu le climat politique actuel.

Continuous Resistance Remix (2013)

Finalist Fallon Simard Continuous Resistance Remix (2013) : vidéo

 
ORIGINOFTHE.NET (2017)

Finalist Amanda Low ORIGINOFTHE.NET (2017) : site Web

 
Sometimes the wind in the cloud, when it is being secreted (2017)

Finalist Micaela González Sometimes the wind in the cloud, when it is being secreted (2017) : animation vidéo

 
Image

Finalist Pipo Pierre-Louis Puntito_visual (2016) : animation vidéo