Artiste à l’honneur

Chaque année, nous invitons un artiste numérique à contribuer à un ensemble d’œuvres qui décrivent l’identité visuelle du prix et qui sont présentées sur notre site Web, sur les médias sociaux et dans d’autres documents promotionnels. Apprenez-en plus sur l’artiste vedette de 2022 ci-dessous.

L’œuvre d’art est conçue de manière non dimensionnelle et crée une nouvelle composition chaque fois que le navigateur est rechargé. La version pour navigateur complet est disponible ici. 

cyberia, Space Fling (2022)

Space Fling est une œuvre d’art générative conçue pour les navigateurs Web avec la bibliothèque p5.js de JavaScript. Partant d’une combinaison de triangulation de Delaunay, d’empilement de cercles, d’emballages-cadeaux et d’algorithmes de simulation de la gravité, l’artiste crée un champ de particules qui se précipitent autour de grandes formes semblables à des pierres précieuses comme un flux en mouvement. 

La plupart des arts numériques ont été contraints d’adopter de petits formats carrés imposés par des normes de médias sociaux axées sur la publicité que l’artiste a choisi de contourner au moyen d’un format reposant sur les navigateurs Web. Cette technique rappelle la dimension et la qualité dynamique des économiseurs d’écran de Windows 95/98 ainsi que les débuts de l’art Web. 

Space Fling marque une continuation de la pratique de l’artiste qui consiste à travailler avec du code pour sortir des contraintes de production et de distribution dictées par les grandes entreprises de technologie en codant des expériences qui sont belles, mais inutiles. 

cyberia est un artiste génératif qui explore les formes à travers le code. Depuis ces deux dernières années, il se consacre à une pratique itérative quotidienne d’esquisse de codes dans Processing et p5.js. En 2021, sa série de vignettes artistiques numériques a été arborée sur 85 panneaux d’affichage à Tokyo, au Japon, par l’intermédiaire de Neo Shibuya TV. Par le passé, il a collaboré à des projets artistiques au musée d’art contemporain de Detroit et au Musée d’art de l’Université de Toronto. Il réside à Toronto et à San Francisco.

Menu