2019 Finalistes

Alyssa Bornn MORE, LESS, ABOUT THE SAME (2019)

Alyssa Bornn MORE, LESS, ABOUT THE SAME (2019) Vidéo, 7 minutes 30 secondes

MORE, LESS, ABOUT THE SAME est une compilation de fragments de carnets de notes correspondant à une confession ou à un acte de confidence, écrite et séquencée sur le Videonics Titlemaker 2000. Bornn utilise une pièce d’équipement conçue pour sous-titrer l’entrée vidéo tant comme une machine à écrire que comme une façon d’animer le texte et les « images ». Plutôt que d’accompagner textuellement l’entrée visuelle, les textes de l’artiste constituent l’entrée visuelle. En cela, elle joue avec le processus de l’animation et des choses qui pourraient être accomplies plus facilement d’une autre façon.

Alyssa Bornn est une artiste interdisciplinaire, une cinéaste expérimentale et une organisatrice établie à Winnipeg. Elle est titulaire d’un baccalauréat en beaux-arts (avec distinction) de l’Université du Manitoba et membre d’Open City Cinema, un co-programmeuse du Winnipeg Underground Film Festival et membre active de Light Terrors.


Colton Hash Acoustic Turbulence (2019)

Colton Hash Acoustic Turbulence (2019) Application artistique de données interactives

Acoustic Turbulence est une application artistique de données interactives qui présente la visualisation du bruit sous-marin généré par les grands navires. Des éléments photographiques sont animés pour créer une scène cinématographique de navires traversant les voies navigables côtières. Sous la surface de l’océan, on trouve des sons viscéraux et des représentations abstraites de la pollution sonore anthropique. Les téléspectateurs choisissent entre ces royaumes divisés, traversant la séparation de notre perception orientée visuellement et l’expérience acoustique des organismes marins.

Colton Hash est un artiste qui réside actuellement comme invité indésirable sur les territoires de Lekwungen sur l’île de Vancouver. Hash a obtenu un baccalauréat ès sciences en informatique, en arts visuels et en études environnementales de l’Université de Victoria et a récemment terminé une résidence en art chez Ocean Networks Canada.


Ahreum Lee Memory Palace (2019)

Ahreum Lee Memory Palace (2019) Vidéo, 17 minutes 30 secondes

Memory Palace est une vidéo autobiographique centrée sur la relation d’Ahreum Lee avec sa mère, avec qui elle a seulement communiqué électroniquement depuis l’âge de 10 ans. Les dernières nouvelles que l’artiste a reçues au sujet de sa mère provenaient de son père, qui a rapporté qu’elle était décédée en 2014 – une information qui est erronée d’après ce que l’artiste a découvert. Ce travail documente l’expérience de Lee pendant qu’elle vérifie que sa mère est, en fait, toujours vivante.

Ahreum Lee est une musicienne et une artiste des médias interdisciplinaire qui a immigré au Canada de la Corée du Sud. Lee a commencé sa carrière en arts des médias en tant que cofondatrice et chanteuse d’un groupe d’art-rock expérimental, Juck Juck Grunzie. Elle termine actuellement sa maîtrise en beaux-arts en Intermedia à l’Université Concordia.


Claire Scherzinger The Last Ansible Transmission (2018)

Claire Scherzinger The Last Ansible Transmission (2018) Vidéo, 20 minutes

Dans The Last Ansible Transmission, les téléspectateurs sont invités à suspendre leur incrédulité alors qu’ils rencontrent des visions d’un monde théoriquement en temps réel. Des sondes allant au hasard capturent de grandes images d’une jungle imaginaire et des scènes de feuillage surnaturel, où les faits et la fiction se confondent. Modulée et tournée entièrement à l’aide du logiciel de jeux vidéo Unreal Engine, l’œuvre rassemble le récit des jeux et la pratique des arts visuels pour attirer les téléspectateurs, suscitant une exploration de l’imaginaire.

Claire Scherzinger est une artiste interdisciplinaire qui vit actuellement à Victoria, en Colombie-Britannique. Elle est titulaire d’un baccalauréat en beaux-arts de l’Université de l’École d’art et de design de l’Ontario et d’une maîtrise en beaux-arts de l’Université de Victoria. Ses œuvres ont été présentées dans des expositions au Canada, aux États-Unis et au Royaume-Uni.


Jordyn Stewart Landscape Technician (2019)

Jordyn Stewart Landscape Technician (2019) Vidéo, 20 minutes

Landscape Technician est un document de performance qui utilise avec compétence la technologie d’incrustation couleur pour juxtaposer l’artificiel et le réel dans la nature, le lieu et l’identité. Stewart adopte une approche d’autoréflexion en revisitant des sites familiers qui ont éclairé sa compréhension du paysage régional, révélant leurs qualités artificielles et entretenues. En s’attaquant à la nature comme à une expérience construite, l’artiste reconnaît sa compréhension faussée du lieu.

Jordyn Stewart est une artiste de la région de Niagara. Elle est titulaire d’un baccalauréat ès arts, spécialiste de l’art et de l’histoire de l’art de l’Université de Toronto, dans le cadre d’un programme conjoint avec le Collège Sheridan, et elle a récemment obtenu une maîtrise en beaux-arts de l’Université de Waterloo.