2019 Juges

Christina Battle Edmonton, AB

Les travaux de recherche et les œuvres artistiques de Christina Battle, originaire d’Edmonton, considèrent les paramètres de la catastrophe comme une action, plus qu’un simple événement et plutôt comme un cadre opérant dans des systèmes de puissance plus vastes. Elle s’intéresse surtout à la façon dont notre interaction envers les médias façonne notre compréhension et notre interprétation de l’information. Ses recherches actuelles mettent l’accent sur une réflexion critique à propos des outils de la technologie contemporaine dans le cadre du langage et sur la façon dont l’information diffusée sur les plateformes en ligne fonctionne dans un contexte de catastrophe. Les stratégies de travail actif pour ces recherches se manifestent parfois par l’organisation de projections de films et de vidéos, d’expositions et d’événements, dans le but de faciliter la conversation et de rassembler les gens pour qu’ils partagent leurs expériences. www.cbattle.com

Emily Fitzpatrick Toronto, ON

Emily Fitzpatrick est administratrice des arts et commissaire indépendante. Elle a obtenu une maîtrise en études visuelles auprès de la John H. Daniels Faculty of Architecture, Landscape and Design de l’Université de Toronto. Elle s’intéresse aux projets temporaires d’art public résolument ancrés dans la pratique sociale. Elle a organisé des expositions à la galerie d’art de l’Université de Carleton, à la galerie d’art d’Ottawa, à la galerie Blackwood et à la galerie Gendai. Elle possède une vaste expérience de collaboration avec des centres administrés par des artistes et des établissements publics de Toronto, dont Images Festival, le musée d’art de l’Université de Toronto, la galerie Gendai et Art Metropole.

Meagan Byrne Hamilton, ON

Meagan Byrne, artiste métisse (Nation métisse de l’Ontario) des médias numériques et conceptrice de jeux vidéo, est née et a grandi à Hamilton, en Ontario. Elle est fortement influencée par les jeux vidéo RPG traditionnels et l’art de style Woodland, ainsi que par toutes les histoires qui ont peuplé son enfance. Meagan se sert de son travail pour explorer les questions d’appartenance culturelle, d’autochtonisation des médias et de l’avenir de la langue et de la culture autochtones. Elle considère son travail comme une lutte constante afin de mieux comprendre les complexités de l’identité autochtone au sein d’un système profondément colonisé.

Sa première œuvre majeure, Wanisinowin | Lost, a été présentée au festival de film imagineNATIVE, à Toronto, à une conférence Different Games, à New York, ainsi que dans le cadre du festival IndieCade, en Californie. Elle fait partie du conseil d’administration de Dames Making Games, un organisme sans but lucratif qui se consacre à aider les conceptrices et les programmeuses de jeux marginalisées, ainsi que de celui d’Indigenous Routes, un regroupement d’artistes autochtones des nouveaux médias. Meagan est titulaire d’un baccalauréat en littérature anglaise (2009) de l’Université McMaster, ainsi que d’un baccalauréat en conception de jeux vidéo (2017) du Sheridan College Institute of Technology and Advanced Learning. Meagan travaille actuellement comme coordonnatrice de contenus numériques et interactifs à imagineNATIVE.

Scott Benesiinaabandan Montreal, QC

Scott Benesiinaabandan est un artiste intermédia anichinabé œuvrant principalement dans les domaines de la photographie, de la vidéo, de l’audio et de la gravure. Il a été artiste résident à l’étranger aux Parramatta Artists Studios en Australie et à la galerie Context, à Derry, en Irlande du Nord, ainsi qu’à l’Université de Lethbridge/Institut royal de technologie. M Benesiinaabandan a également pris part à des projets collaboratifs internationaux au Royaume-Uni et en Irlande. Il vit actuellement à Montréal, où il a récemment obtenu une subvention de production de nouveaux médias du Conseil des Arts du Canada par l’entremise d’OBx Labs/AbTeC et de Concordia. Au cours des quatre dernières années, il a reçu de multiples subventions du Conseil des Arts du Canada, du Conseil des arts du Manitoba et du Conseil des arts de Winnipeg. www.benesiinaabandan.com/

Lindsay LeBlanc Toronto, ON

Lindsay LeBlanc est conservatrice d’art pour la Banque Équitable et cofondatrice de l’EDAA. Elle termine actuellement sa maîtrise en histoire de l’art à l’Université Concordia, avec une concentration sur les historiographies de l’art machine.