!! SEMAINE_ DU_GIF !!

edaaeqbankFR

Même si les GIF (forme abrégée de « format d’échange de graphiques ») sont au sommet de la culture d’Internet en ce moment, ils existent depuis plus de trente ans. Ils se développent parallèlement au langage Internet et contribuent au développement de celui-ci. Le GIF nous vient d’une équipe de développeurs de CompuServe qui cherchaient un moyen de comprimer les images en perdant un minimum de données. Aujourd’hui, nous utilisons les GIF pour communiquer nos humeurs et nos sentiments face aux situations de la vie quotidienne. Il est facile de s’y identifier en raison de leur contenu discret. Ils sont également un puissant outil de narration pour les journalistes numériques.

La popularité croissante des GIF est en partie attribuable au mode de pensée en 140 caractères d’aujourd’hui. Ils sont si faciles à comprendre qu’ils sont à la base d’une logique interne donnant priorité à la gratification instantanée avant tout (tendance qui devient rapidement le moteur de la création de contenu en ligne). Les GIF illustrent instantanément les faits saillants, éliminant la nécessité de regarder en entier l’épisode, la vidéo ou le film. Cette immédiateté fait partie de ce qui lie les spectateurs aujourd’hui. La grande accessibilité du GIF a permis à pratiquement toute personne ayant une connexion Wi-Fi de tendre la main et de trouver des âmes sœurs dans le « sarcasme, l’ironie, l’exaspération, le malin plaisir et l’autodérision », comme le raconte cette histoire du GIF.

Nous sommes obsédés par ce moyen de communication et son potentiel comme outil critique. Bien que nous puissions communément associer les GIF avec les mèmes qui nous font bien rire, le format GIF est si polyvalent qu’il est même entré dans le monde de l’art et de la culture – parfois avec le même style communicatif répandu que l’on voit en ligne, mais parfois aussi complètement dénué de sa charge sarcastique. Cette semaine, nous publions sur le blogue certains de nos GIF préférés et du contenu analogue. Demain, nous examinerons le GIF tel qu’il apparaît dans la musique et les spectacles, les galeries d’art et les communautés en ligne. Plus tard cette semaine, vous trouverez une nouvelle entrée dans notre série de clavardages avec l’artiste du GIF Nicolas Sassoon, dont l’œuvre révèle que le GIF est un média architectural et extensible. Nous terminerons par une liste de lectures, où vous pourrez en apprendre davantage sur la curieuse politique du langage imagé du GIF.