Félicitations à Nos Finalistes

edaaeqbankFR

Nous avons le grand honneur d’accueillir Shaheer Zazai, Xuan Ye, Alvin Luong, Emily Hamel et Anna Eyler parmi nous, ainsi que leurs œuvres respectives, Carpet No. 7, IN BETWEEN () WE OSCILLATE, Taking is too easy but that’s the way it is (Dance, Dance Revolution?), The Queer in the Rural et PAN/PAN. En tant que finalistes de cette année, ils se joignent à la communauté d’artistes et de travailleurs des arts qui ont contribué au succès croissant du programme de l’EDAA. Sélectionnées par le jury composé de Tobias Williams, Yifat Shaik, Emily Fitzpatrick et Lindsay LeBlanc, ces œuvres encouragent l’action subversive contre la structure binaire de la politique, l’environnement et la technologie.

Les contradictions sont nombreuses. Toutefois, au lieu d’en définir le sens en soulignant les différences, ces artistes se débarrassent des approches de division en faveur de gestes d’union et de synthèse.

Chacun le fait dans son propre langage visuel à partir de sa propre perspective, et toute similitude entre les œuvres sélectionnées est également associée à un marqueur de distinction. Le contenu touche une foule de questions importantes, comme le récit colonial de la découverte, le progrès, la préservation de la culture, la reproduction numérique, allant de la signification des Spice Girls au néolibéralisme, en passant par l’esthétique féministe et l’esthétisation d’erreurs analogiques ou numériques, et le noyau structurel du langage lui-même.

Ça vous intéresse?

Lisez les déclarations des artistes pour avoir un aperçu de ce que leurs œuvres racontent, de ce qu’elles font et des raisons pour lesquelles elles se sont démarquées aux yeux du jury. Rien de mieux que de les voir, alors marquez vos calendriers, car ces cinq œuvres seront présentées dans une exposition au Trinity Square Video du 27 septembre au 13 octobre 2018. Au début octobre, soit au milieu de l’exposition, nous annoncerons le gagnant pour la première fois. Peut-on avoir un roulement de tambour super long? Et c’est parti.

Nous remercions tous les artistes qui ont fait une demande en réponse à notre appel et nous espérons revoir vos œuvres l’an prochain. On entend souvent dire que le choix était difficile, mais il l’était vraiment. Nous aurions aimé mettre en valeur d’autres œuvres merveilleuses, elles suscitent des conversations politiques poignantes entourant l’art et la culture numériques.